France Survivalistes Index du Forum

France Survivalistes
Tout ce qui touche au survivalisme et à l'autonomie...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Planter un verger de 800 m²

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France Survivalistes Index du Forum -> france survivalistes -> Survivalisme RURAL
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
paul


Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2013
Messages: 23

MessagePosté le: Lun 26 Aoû - 23:23 (2013)    Sujet du message: Planter un verger de 800 m² Répondre en citant

Voici un petit retour d'expérience, après 7 années passées au verger, en espérant que vous ne ferez pas les mêmes erreurs et que vous n'aurez pas les mêmes galères que moi.

L'objectif est de produire environ 1 tonne de fruits chaque année, avec de grands arbres et un minimum de travail (soins, tailles, complications et traitements). C'est amplement suffisant pour faire 200 litres de jus de pomme ou de poire et pour avoir des fruits toute l'année pour une famille de 4/5 personnes.

Il est important de choisir des variétés qui sont à la fois bonnes, productives, vigoureuses, qui sont résistantes aux maladies et dont la production s'étale dans le temps pendant toute les saisons de production : été, automne et hiver.

Sur une base d'une vingtaine d'arbres fruitiers et d'une dizaine d'arbustes à planter sur 800 mètres, il faut compter un budget 550 euros environ.

Pour savoir quelles variétés acheter, rendez visite à vos voisins et demandez-leur ce qui a réussi chez eux et ce qui n'a pas poussé. Demandez si les fruits sont bons. Demandez le nom des variétés plantées. Observez l'aspect du tronc et la dimension des feuilles. Des feuilles de grandes taille en été et un tronc lisse sont le signe d'un arbre en bonne santé.

Dans mon coin, par exemple, les variétés qui réussissent facilement sont : pommiers, figuiers, châtaigniers, poiriers, noyers, noisetiers. Les pruniers poussent bien mais ne font pas beaucoup de fruits. Les cerisiers, les abricotiers et les pêchers ont plus de difficultés à la reprise et dans la croissance et la mise à fruit ultérieure...

I - Réussir vos achats.

=> Par exemple 15 scions de fruitiers à racines nues (par exemple : 3 pommiers, 2 poiriers, 2 cerisiers, 2 pruniers, 1 mirabellier, 1 cognassier, 2 pêchers, 1 abricotier, 1 kaki),

Un scion est un arbre qui a été greffé il y a seulement 1 an. Il ne comprend pas de branche et doit être taillé de manière appropriée.

Un scion coûte entre 10 et 15 euros chez un pépiniériste. Par exemple pour mes lecteurs du sud-ouest :http://www.conservatoirevegetal.com/

Les scions reprennent beaucoup plus facilement que les plus gros arbres et rattrapent rapidement leur retard sur des arbres plus âgés qui poussent mal les deux premières années.

En plantant des arbres jeunes vous augmentez votre % de réussite tout en diminuant les frais.

N'achetez pas d'arbres âgés de plus d'un an, vous ferez de sérieuses économies.

N'achetez pas des arbres avec des formes compliqués : palmettes, u simples ou doubles, basses tiges. Ils sont chers et produisent peu. Ils sont plus fragiles, et il est plus difficile de les garder longtemps en vie. N'oubliez pas que les tailles répétées augmentent le risque de maladies.

Oubliez les variétés exotiques ou non acclimatés dans votre région (des citronniers et des amandiers à Lille, des figuiers en montagne, des mirabelliers sur la cote d'azur ...)

Les arbres vendus en racines nues reprennent toujours beaucoup mieux que les arbres en pots vendus dans les jardineries de type jardiland, gamm vert..

N'achetez pas d'arbres en pots qui ont traîné plusieurs mois en jardinerie. La reprise sera toujours décevante.

Nous avons donc 15 scions x 15 € = 225 euros

=> Un noyer et un châtaignier en conteneur. Le noyer est l'arbre le plus cher car la greffe est particulièrement difficile à réussir. 

Achetez le noyer en conteneur car la reprise d'un noyer à racines nues est très aléatoire.

Comptez environ 50 euros pour un noyer Franquette greffé et 25 euros pour un châtaignier greffé en conteneur.

=> Huit arbustes et lianes en petits pots : 2 noisetiers, 2 figuiers, 2 kiwis, 2 vignes. 

Achetez toujours des petits contenants. Les gros conteneurs sont trop chers et ne font pas gagner beaucoup de temps.

Comptez 10 à 12 euros par pied = 96 euros


II - La protection de vos plantations

Il faut IMPERATIVEMENT protéger vos arbres contre trois dangers : la concurrence de l'herbe, les dégâts du vent, les dégâts des animaux sauvages ...

Sans ces trois protections, à installer sur chaque arbre, vous courez à la catastrophe la plupart du temps.

=> Protection contre l'herbe. L'herbe a des racines très performantes qui peuvent consommer toute l'eau disponible. L'herbe peut facilement tuer vos arbres, surtout l'année de la plantation, si vous n'y prenez pas garde.

Pour tuer l'herbe, vous pouvez récupérer des cartons sans encre et non blanchis ou colorés en grande quantité. Enlevez les amas de colle, les étiquettes en plastique et les agrafes. Lorsque vous planterez vos arbres, vous éviterez la concurrence de l'herbe en étalant 2 à 3 mètres carrés de cartons autour de vos petits protégés. A l'ombre des cartons, l'herbe meurt...

=> Protection contre les dégâts des animaux sauvages. Il est indispensable de protéger le tronc des jeunes arbres contre les dégâts des chevreuils et des rongeurs, si votre terrain n'est pas sérieusement clôturé.

Pour cela, vous pouvez utiliser de la gaine TPC verte ou rouge de 6,3 cm ou 10 cm de diamètre. Un rouleau de 25 mètres en 6,3 cm permet de protéger 25 arbres pour 43 euros environ.

Coupez des tronçons de 1 mètre de long. Fendez les gaines dans le sens de la longueur. Placez vos scions à l'intérieur des tubes en prenant soin de les laisser dépasser au moins 20 cm hors du tube.

=> Protégez vos arbres contre les dégâts du vent. 

Le vent peut déraciner les jeunes arbres et sérieusement contrarier la reprise des racines.

Je vous recommande de planter un piquet pour chaque arbre, enterré de 50 cm environ et d'attacher chaque arbre à son piquet avec des gros élastiques ou de la ficelle de chanvre (ne pas utiliser de fil de fer).

Un piquet de 2 mètres en jardinerie coûte environ 4 euros. Nous avons donc : 20 arbres x 4 euros = 80 euros.

Total des dépenses : 519 euros + 25 euros de compost par an.


III - Quelques pistes pour faire des économies

-> Des chutes de gaines TPC peuvent facilement être récupérées dans des déchetteries ou des bennes à proximité des chantiers de construction. Demandez toujours l'autorisation avant de vous servir...

-> Si vous avez accès à quelques spécimens chez vos voisins ou amis, vous pouvez facilement produire vos propres pieds de noisetiers, figuiers et kiwis en procédant de la manière suivante : 

Munissez vous de quelques paires de chaussettes trouées, d'un peu de fil de fer ou de cuivre et d'un peu de terre mélangée à du compost.

Enfilez vos chaussettes trouées sur des branches de la taille de votre indexe. Ligaturez le bas de la chaussette avec un morceau de fil de fer. Remplissez la chaussette de 10 poignées de terre/compost. Ligaturez le haut de la chaussette pour referme le tout. Au bout de 6 mois, vous pourrez récupérer cette branche et son chevelu racinaire en coupant la branche sous la chaussette, qui se sera remplie de racines...

Cette technique fonctionne pratiquement à 100%.

-> Pour faire des pêchers économiques vigoureux et résistants aux maladies, vous pouvez récupérer des noyaux de pêches de vignes blanches ou rouges (disponibles sur les marchés en septembre). La pêche des vignes se reproduit de manière assez fidèle en plantant des noyaux dans des pots remplis d'un mélange sable compost 50/50

- > si vous avez accès à une forêt, vous pouvez facilement économiser le prix des piquets en les taillant dans des rejets de châtaigniers, ou dans des éclaircies de sapins.


IV - Réussir la plantation de vos arbres

Plusieurs règles doivent être impérativement respectées :

- Plantez à la bonne saison : les mois de décembre, janvier et février sont les meilleurs mois, à condition qu'il ne gèle pas.

- Plantez au bon écartement : en lignes espacées de 8 mètres, il faut prévoir un écartement, sur la ligne, de 10 mètres pour un châtaignier ou un noyer, 8 mètres pour un pommier, un poirier ou un cerisier, 6 mètres pour un figuier, un prunier, un abricotier ou un pêcher.

- Plantez dans un bon trou : Préparez un trou suffisamment profond, idéalement 50 x 50 x 50 cm. Ne mettez aucun engrais au fond du trou. Ne jamais enterrer le point de greffe, qui doit se trouver à au moins 5/10 cm au dessus du niveau du sol. Ne pas planter dans un trou gelé ou plein d'eau. Remettre la terre du dessous en dessous et la terre du dessus au dessus.

- Préparez vos scions en parant les racines (taillez les grosses racines abîmées. Conserver les petites racines vivantes et un maximum de chevelu)

- Trempez 1 heure les racines dans un mélange de boue liquide et de compost avant la plantation.

- N'oubliez pas les cartons, la gaine tcp et le piquet.

- Arrosez immédiatement après la plantation, chaque arbre, avec au moins 10 litres d'eau.


V - Réussir la reprise de vos arbres : à boire et à manger !

Pour réussir la reprise de vos arbres, je vous recommande de faire deux choses essentielles pour vos arbres : 

-> recouvrez les cartons d'une couche de compost de 5 cm (2 brouettes par arbre. Ce compost ne doit pas être en contact direct avec le tronc. Laissez une couronne libre de compost autour de vos arbres, pour éviter une brûlure du tronc par cet engrais.

Vous pouvez vous procurer du compost en station de compostage. Pour 25 arbres, à raison de deux brouettes par arbre, il faut environ 600 Kg de compost (43 euros la tonne, soit environ 25 euros pour 600 Kg de compost).

Si vous ne savez pas où se trouve la station de compostage, posez la question à la déchetterie du coin.

-> La première année et éventuellement la second année, arrosez au printemps lorsqu'il fait sec, et, pendant tout l'été à raison de 15 litres par arbre, en une seule fois, toutes les semaines. Par la suite, cessez définitivement tout arrosage.

Si vous suivez ces conseils, vos arbres vont avoir un bon départ dans la vie. Les feuilles seront grandes, la pousse de la première année sera très fournie et la mise à fruit très abondante et rapide. Il y aura peu de maladie donc peu de complications et peu de traitements.

La pousse de la première année peut atteindre 1 mètre de long.

Renouvelez le carton et le compost chaque année. Vous pouvez également installer le parcours de votre poulailler dans le verger, pour nettoyer l'herbe et fumer le terrain autour des arbres.

VI - Formez vos scions.

A l'automne, faites une première taille de formation en étêtant vos scions à environ 1,6 du sol. Cela va entraîner la pousses de branches latérales qui formeront les premières branches charpentières de vos arbres fruitiers. A l'automne de l'année 2, vous conserverez 3 4 ou 5 branches bien réparties autours du tronc, qui seront raccourcies à 60 cm de long environ.

Une fois vos arbres formés, évitez de les tailler à tout bout de champ pour prévenir un très grand nombre de maladies et rallonger leur durée de vie. 

Supprimez seulement les branches gênantes ou qui déséquilibre vos arbres.

En règle généralement, les arbres n'aiment pas des tailles trop sévères et préfèrent qu'on leur fiche la paix. Laissez la nature travailler pour vous !




Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 26 Aoû - 23:23 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Panthoss


Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2013
Messages: 5

MessagePosté le: Mar 27 Aoû - 00:00 (2013)    Sujet du message: Planter un verger de 800 m² Répondre en citant

Super article! Merci

Revenir en haut
oregon3


Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2013
Messages: 106
Masculin

MessagePosté le: Mar 27 Aoû - 00:31 (2013)    Sujet du message: Planter un verger de 800 m² Répondre en citant

merci paul  Wink

Revenir en haut
Wolfesjunges


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2013
Messages: 58
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Mar 27 Aoû - 04:39 (2013)    Sujet du message: Planter un verger de 800 m² Répondre en citant

Oui merci. 
_________________
Parce que cette adorable boule de poil cache un tueur


Revenir en haut
Obs14


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2013
Messages: 10

MessagePosté le: Mar 27 Aoû - 07:56 (2013)    Sujet du message: Planter un verger de 800 m² Répondre en citant

+1 Okay Okay

Revenir en haut
Jänvik


Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2013
Messages: 18
Masculin

MessagePosté le: Mar 27 Aoû - 18:26 (2013)    Sujet du message: Planter un verger de 800 m² Répondre en citant

Impeccable !

Vraiment enrichissant, merci ! Okay


Revenir en haut
Creeks


Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2013
Messages: 22
Masculin Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 27 Aoû - 18:43 (2013)    Sujet du message: Planter un verger de 800 m² Répondre en citant

+1 Okay très bien, bonne récolte lol

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:20 (2016)    Sujet du message: Planter un verger de 800 m²

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France Survivalistes Index du Forum -> france survivalistes -> Survivalisme RURAL Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com